Catherine Véglio

Journaliste, conseil éditorial, auteure

Catherine Véglio explore actuellement les relations entre la science et la société à travers la mission qu’elle conduit à l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST). Elle travaille aussi sur des sujets économiques depuis ses débuts en presse écrite et s’intéresse aux questions européennes dès les années 1990 en suivant les négociations du Gatt (elle co-écrit Le Gatt démystifié avec Jean-Paul Frétillet, Syros, 1994) et la mise en place de l’euro pour le quotidien La Tribune.

Son engagement européen l’amène à rejoindre le think tank Confrontations Europe, comme directrice des publications, puis la Maison de l’Europe de Paris et à participer à la création du cycle L’Europe inspirée au Théâtre de l’Odéon (2014-2015) avec l’association Citoyennes pour l’Europe. Cette expérience guide sa plume pour écrire deux farces, Catherine Ashton et Herman Van Rompuy sont en voyage, représentée à la Maison de l’Europe de Paris et aux États généraux du renouveau à Grenoble en 2010 et Angela Merkel et Nicolas Sarkozy sont en cuisine représentée à la Maison de l’Europe de Paris et à l’Atelier Saint-Sabin en 2012.

Depuis quelques années, son imaginaire, nourri des alertes des scientifiques nous intimant à changer de modèle, parcourt un autre registre. Avec l’écriture de son premier roman La fête carnivore (Lemieux Editeur, 2017), Catherine exploite la veine prospective. Elle poursuit aujourd’hui avec un deuxième opus, Des vies sans refuge. Les récits d’anticipation sont, selon elle, un formidable moyen de parcourir, en toute liberté, les champs des possibles, souhaitables ou non. Et d’aborder des interrogations sur les vulnérabilités de notre présent, déterminantes pour inventer un autre futur.

Sa bibliographie :

Le Gatt démystifié avec Jean-Paul Frétillet, Syros, 1994

La fête carnivore, Lemieux Editeur, 2017.

 

Retour en haut