Pourquoi Sérendip’éditions

Un mot pourra probablement suffire à définir notre maison d’édition, l’esprit qui en dicte la ligne éditoriale. C’est celui qu’elle arbore au commencement de son nom : Sérendip’, le diminutif de sérendipité.

Malgré le succès plus ou moins ancien que cette notion a rencontré selon les pays et les disciplines, il convient de préciser ce qu’il faut entendre par là, à tout le moins la façon dont nous l’entendons. À savoir « l’art de prêter attention à ce qui surprend et d’en imaginer une interprétation pertinente » (d’après Sylvie Catellin, auteur de Sérendipité. Du conte au concept, Le Seuil, 2014). C’est ainsi que l’on peut expliquer maintes découvertes ou inventions, dans le domaine des sciences (la pénicilline) et des techniques (la radioactivité, la dynamite…) aussi bien que dans celui des arts – tous les arts : la littérature, la peinture….

Sans exclure une part de hasard, la sérendipité suppose d’abord et surtout de l’attention, un sens de l’observation et de l’écoute. Elle est en cela propice à des rencontres fortuites qui, à bien y réfléchir, ne le sont pas autant que cela. Sérendip’éditions est né du désir de les prolonger en accueillant des entretiens et/ou des textes tout en faisant le pari que même (surtout !) à l’heure des réseaux sociaux et du digital, le livre reste encore le moyen le plus précieux pour permettre aux échanges de se poursuivre dans la durée, en les élargissant au plus grand nombre.

Nos engagements

  • Accompagner les auteurs dans la promotion de leurs ouvrages à travers la presse, des signatures, des rencontres-débats.
  • Être à disposition des libraires pour l’organisation de signatures et des conférences-débats.
  • Poursuivre le compagnonnage de route avec nos libraires partenaires.
  • Répondre aux besoins de notre distributeur (Pollen) en assurant une réimpression des ouvrages.
  • Promouvoir l’impression made in France (chez Corlet).
  • Promouvoir l’édition papier et numérique en général (en rendant compte de l’actualité éditoriale de Sérendip’éditions et des autres maisons d’éditions, à travers des chroniques et interviews sur le Blog du site Web Sérendip’éditions (en cours de réalisation).

Une équipe de partenaires

Sylvain Allemand
C’est le fondateur de Sérendip’éditions. Journaliste, il écrit régulièrement (ses livres) et lit beaucoup (les livres des autres). Il croit dur comme fer à ce mode apparemment archaïque d’expression et de diffusion des idées d’autant plus qu’il est impressionné par sa plasticité à l’égard du numérique. Bref, ChatGPT ne lui fait pas peur !

Amandine Bornibus
C’est la maquettiste de la plupart de nos livres. Elle ne se contente pas d’exécuter. Elle propose, suggère, conseille judicieusement en soufflant ses idées au creux de nos oreilles.

Corlet
C’est notre imprimeur. Nos tirages ont beau être modestes (pour l’instant !), il nous traite avec égards, en se montrant toujours disponible, force de propositions. On a beau lui dire qu’on n’est ni Gallimard, ni les Éditions de Minuit, ni La Découverte… rien n’y fait.

Chloé Latouche
C’est l’illustratrice à laquelle on doit la vignette qui figure sur la couverture de notre premier roman et qu’on espère bien décliner, avec elle, sur les prochains en l’adaptant à leur contenu.

Wally Diallo et Sébastien Ripoll
Ce sont les concepteurs de notre site web : le premier est développeur (3WD), le second est graphiste (https://www.sebripoll.com). Deux personnes très à l’écoute de tout ce que vous pouvez dire pour traduire (en mieux !) votre rêve en réalité.

Pollen
C’est notre distributeur exclusif. C’est grâce à lui que vous pouvez vous procurer nos livres en les commandant auprès de votre librairie préférée.

Sans oublier les libraires justement qui ont fait de la place à nos titres en attendant que le diffuseur-distributeur prenne le relais…

Merci aux librairies Liragif (Gif-sur-Yvette), Lamartine (Neuilly-sur-Seine), La Fontaine aux livres (Palaiseau), Volume (Paris), Archistorm (Paris), Équipages (Paris), la Fondation Quartier (Paris), du Pavillon de l’Arsenal (Paris), Kleber (Strasbourg), Quai des Brumes (Strasbourg),…

Pourquoi Sérendip’éditions

Un mot pourra probablement suffire à définir notre maison d’édition, l’esprit qui en dicte la ligne éditoriale. C’est celui qu’elle arbore au commencement de son nom : Sérendip’, le diminutif de sérendipité.

Malgré le succès plus ou moins ancien que cette notion a rencontré selon les pays et les disciplines, il convient de préciser ce qu’il faut entendre par là, à tout le moins la façon dont nous l’entendons. À savoir « l’art de prêter attention à ce qui surprend et d’en imaginer une interprétation pertinente » (d’après Sylvie Catellin, auteur de Sérendipité. Du conte au concept, Le Seuil, 2014). C’est ainsi que l’on peut expliquer maintes découvertes ou inventions, dans le domaine des sciences (la pénicilline) et des techniques (la radioactivité, la dynamite…) aussi bien que dans celui des arts – tous les arts : la littérature, la peinture….

Sans exclure une part de hasard, la sérendipité suppose d’abord et surtout de l’attention, un sens de l’observation et de l’écoute. Elle est en cela propice à des rencontres fortuites qui, à bien y réfléchir, ne le sont pas autant que cela. Sérendip’éditions est né du désir de les prolonger en accueillant des entretiens et/ou des textes tout en faisant le pari que même (surtout !) à l’heure des réseaux sociaux et du digital, le livre reste encore le moyen le plus précieux pour permettre aux échanges de se poursuivre dans la durée, en les élargissant au plus grand nombre.

Retour en haut